fbpx

Top 10 des plus grandes entreprises dans le monde en 2024

Le marché français est en pleine croissance et à l’international, plusieurs entités font la fierté du pays. Il arrive même que certaines d’entre-elles soient inclues sur les podiums ou les classements en tous genres que l’on peut trouver grâce aux différentes publications spécialisées. Et puisque le milieu de l’entrepreneuriat représente et reste une compétition entre immenses sociétés, l’occasion est toute trouvée pour s’intéresser à la capitalisation boursière. 

C’est en ce sens et directement par rapport aux chiffres disponibles en janvier 2024, que nous avons décidé d’établir notre top 10 pour le coup exhaustif. La capitalisation boursière n’est pas toujours synonyme de richesse absolue ou de puissance mais elle permet incontestablement de connaître la position d’une société à l’instant T, notamment par rapport à ses concurrents. 

Au niveau français et toujours selon le barème de capitalisation boursière établi au début du mois de janvier, c’est LVMH, non loin de ce top 10, qui mène le rang du côté de l’Hexagone. Derrière, on retrouve L’Oréal puis Hermès, deux autres pionniers du grand luxe à l’international. En attendant et à l’heure où la technologie et l’innovation prennent les devants, notamment avec l’acquisition d’application crypto monnaie ou l’utilisation massive de l’intelligence artificielle, quelles sont les entreprises mondiales qui dominent d’un point de vue financier et boursier ? 

Apple 

L’entreprise numéro 1 dans le monde ? Qu’importe les classements, Apple n’est jamais bien loin de ce titre depuis le commencement des années 2000 et le renouveau de la firme insufflé par le regretté Steve Jobs. Membre souvent admonesté des GAFAM ou du fameux “Big Five” – dont les cinq sociétés numériques constituent ce classement – Apple fait la pluie et le beau temps sur le marché du numérique. Après être devenue la première société à dépasser les 3 trillions de dollars en capitalisation boursière, la firme de Cupertino souhaite à n’en pas douter, continuer sur le même rythme de développement. 

Microsoft 

On ne présente plus Microsoft qui a historiquement profité d’une émulation avec Apple, au point de la talonner une fois de plus dans les différents classements financiers. Les produits de la société sont utilisés chaque jour par des millions de personnes et le modèle de développement de l’entreprise basée non loin de Seattle est sans cesse mis en avant par les observateurs spécialisés. 

À LIRE AUSSI :  Equipe Agile : vers quels outils collaboratifs se tourner ?

Microsoft a toujours su conserver le côté précurseur de Bill Gates et depuis 2014, Satya Nadella a parfaitement repris le flambeau de la firme. 

Saudi Aramco 

Greenwashing, sportwashing… Qu’importe les activations commerciales ou marketing, l’entreprise publique saoudienne est partout dans le monde. Récemment, son nom a fortement été en lien avec celui de la Formule 1 et la première société productrice de pétrole au monde ne semble pas vraiment dans l’ère du temps. Aucun problème dans un royaume dont la puissance ne cesse de croître et seulement quelques années après avoir été introduit en bourse. À ce rythme, Aramco se rapproche de la plus haute marche du podium. 

Google (Alphabet) 

Concurrent de Microsoft sur bien des points, Google peut clairement prétendre à reprendre la phrase tout juste énoncée sur l’utilisation massive des produits de la marque. Comme les autres membres des GAFAM, la société officiellement dénommée Alphabet possède une mainmise sur les habitudes mondiales en ligne et c’est logiquement ce qui la place dans ce classement de manière permanente. 

Amazon.com 

Jeff Bezos a tout bonnement révolutionné le commerce en ligne en commençant par la vente de livres. Depuis, son récit s’est étendu à tous les pans d’Internet avec en prime, une majeure partie de la capitalisation boursière de sa société venue des services web et notamment, du développement cloud proposé aux entreprises. 

NVIDIA 

Le passage au tout-numérique aura légitimement profité à NVIDIA, pionnier et leader dans la construction de cartes graphiques et de solutions informatiques en tous genres. Le principal concurrent d’Intel n’est né qu’en 1993 mais il n’a, depuis, cessé de gravir les échelons. Au point de figurer parmi ce classement ! 

Meta 

Le bébé de Mark Zuckerberg résiste définitivement à toutes les tempêtes. Le passage de Facebook à Meta fut anecdotique mais il a tout de même permis à la société de faire oublier quelques ennuis. 

À LIRE AUSSI :  ChatGPT pour les créateurs de contenu : Comment révolutionner votre processus créatif

L’emprise de Meta sur nos vies numériques est une évidence et bien que chacun soit libre devant son écran, difficile aujourd’hui de ne pas passer par ces services aussi bien en tant que particulier, que dans le milieu professionnel. 

Berkshire Hathaway 

Si vous vous intéressez à une entreprise située dans le fin-fond de l’Amérique, au Nebraska, vous n’êtes généralement pas loin de Warren Buffett ! Et pour cause, le milliardaire agit toujours de son fief natal pour contrôler ses innombrables sociétés, dont la fameuse Berkshire Hathaway. Spécialisée dans les assurances et la finance, la société embauchait 372 000 âmes en 2021. 

Actrice majeure du monde de l’assurance outre-Atlantique, cette holding s’est étendue à l’image de tout ce que semble entreprendre le magnat américain, toujours aussi respecté en son pays. Les filiales de la société se comptent par dizaines mais la simple énonciation de GEICO, Dairy Queen, Brooks ou encore NetJets suffisent à mettre en exergue sa puissance. 

Tesla 

Mais où va s’arrêter Tesla ? Basée sur un modèle économique assez périlleux et à l’image des intentions parfois surprenantes d’Elon Musk, Tesla continue d’augmenter son capital boursier et étonnamment, son capital sympathie chez les conducteurs.

Le nombre de propriétaires de Tesla à travers la planète explose et les mesures politiques en direction des voitures électriques en Europe devraient apporter un entrain évident à la société américaine. 

Eli Lilly and Co 

Basée à Indianapolis et finalement bien moins connue que ses consœurs citées tout au long de cet article, Lilly n’est pas la société la plus cinglante de ce classement. Et pourtant, son emprise sur le marché mondial pharmaceutique est édifiante avec “seulement”, 40 000 employés à travers la terre entière, dont plusieurs centaines en Alsace

Œuvrant dans les solutions thérapeutiques contre les cancers et à l’origine de nombreux traitements neurologiques ou psychiatriques (dont le plus réputé est le Prozac), Lilly est le principal laboratoire mondial, loin devant Pfizer, Novo Nordisk ou encore Johnson & Johnson. 

Laisser un commentaire